Cette mort qui rôde autour de l’autre, ou de moi-même !

Une bonne BD comme bouclier ?
mercredi 24 février 2016
par  Brigitte Écobichon

Rosalind Chast, dite Roz Chast (née le 26 novembre 1954 à Brooklyn) est une auteure de bande dessinée et dessinatrice américaine active depuis la fin des années 1970. Elle est principalement connue pour son travail au New Yorker, ainsi que pour sa bande dessinée autobiographique Can’t We Talk About Something More Pleasant ? (2014) traduite et publiée par Gallimard en 2015, sous le titre " Est-ce qu’on pourrait parler d’autre chose ? " - Brigitte nous dit pourquoi cette lecture peut rejoindre nos interrogations ou angoisses…

" Est-ce qu’on pourrait parler d’autre chose ? "


Mais quel est donc ce sujet qu’il faut fuir comme la peste ? La Mort évidemment !
«  Parler de la mort c’était contraire aux principes de mes parents  »
Pourtant, voilà, ils sont devenus vieux, Georges et Élisabeth, les parents de Roz Chast et il faut admettre que «  l’avenir  » maintenant c’est la fin de la vie. C’est Roz qui prend conscience la première de cette évidence.

Alors les chapitres s’ouvrent les uns après les autres : « Le début de la fin », «  L’hôpital  », «  Cet endroit  », « Histoires du soir  », « Kleenex à gogo  », « Après la mort  »... Roz accompagnera, en rechignant souvent, ses vieux parents pas toujours commodes jusqu’au bout du chemin.

Elle retrace ce parcours dans un récit autobiographique, ovni inclassable : B.D. au graphisme attachant avec de longues pages de textes, des photos du réel de cet inventaire de toute une vie, des croquis bouleversants de sa mère au moment de son agonie, des conseils et des avertissements pratiques pour ceux qui feront face aux diverses étapes de la vie qui décline.

Certes le ton est à l’humour mais surtout Roz Chast fait preuve d’une saine et impressionnante ironie vis-à-vis d’elle même. Elle évoque sans concessions ce mélange de sentiments qui peut nous saisir lorsque la vie de nos parents (que nous pensions immortels) commence à vaciller. Culpabilité, agacements, révolte, inquiétudes, amour et tendresse malgré tout. Comment être à la hauteur pour gérer tant d’émotions et tant de problèmes concrets ?

Cela se passe aux États-Unis. L’auteure dénonce au passage une société qui n’hésite pas à exploiter ce marché de la vieillesse dépendante, toujours plus nombreuse et argentée. La silver économie est un créneau d’avenir ! Nous en sommes à peu près au même point en France.

Il en résulte une œuvre originale à la fois décapante et poignante. Elle démontre que «  parler de la chose  » n’enlève ni le désarroi ni le chagrin mais donne une vraie force pour les affronter le moment venu.

Brigitte É


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Mai

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

3 avril 2014 - Des récits de vie, à la recherche de l’authenticité…

Daniel nous propose de prendre connaissance avec une expérience lancée il y a peu par un (...)