LE LAMBEAU

Séquelles d’humanité dans l’enfer de l’attentat de Charlie Hebdo…
mercredi 20 juin 2018
par  Daniel MACAUX

" C’est le titre du livre écrit par Philippe Lançon, l’un des rares survivants de la tuerie des journalistes de Charlie Hebdo le 7 janvier 2015. C’est le récit de ce qu’il a vécu sous les balles en quelques minutes, restant vivant au milieu de ses camarades trouvant la mort. C’est ensuite le récit des opérations et des rééducations qu’il a suivies pendant 19 mois pour réapprendre à vivre et à trouver un usage de sa mâchoire inférieure qui avait été traversée par une balle" .
Daniel, bénévole à Baclesse et Maurice Abiven depuis de nombreuses années, nous livre ici les fortes impressions générées à la suite de la lecture de cet ouvrage.

C’est le défi formidable que sa chirurgienne a dû relever avec son équipe médicale : combler le trou de cette mâchoire avec des greffes successives d’autres parties de lui-même, des greffes qui doivent arriver à prendre peu à peu avant d’être recouvertes d’un « lambeau ».

C’est dire le travail délicat et coordonné de tous les soignants, chirurgiens bien sûr, mais aussi kinés, infirmières (ers), aides-soignants, psychologues, pour engager une reconstitution de sa mâchoire dans un nécessaire dialogue avec lui.

Ce dialogue était d’autant plus approfondi que Philippe Lançon est attentif aux problématiques de ses interlocuteurs, par goût et par compétences acquises dans son travail de journaliste. Celui-ci réussit dans l’écriture de son livre à rendre compte de toutes les nuances de ce dialogue et du cocon qu’a été sa chambre d’hôpital pour reprendre vie. De plus il a su retrouver dans les lectures, les musiques, les peintures qu’il apprécie tout particulièrement des ressources pour l’accompagner dans les moments difficiles.

Avant une opération ou des soins douloureux, il pouvait se réciter des strophes de Baudelaire comme celles qui terminent « élévation » des « Fleurs du mal »  :

Derrière les ennuis et les vastes chagrins
Qui chargent de leur poids l’existence brumeuse,
Heureux celui qui peut d’une aile vigoureuse
S’élancer vers les champs lumineux et sereins ;
 
Celui dont les pensers, comme des alouettes,
Vers les cieux le matin prennent un libre essor,
Qui plane sur la vie et comprend sans effort
Le langage des fleurs et des choses muettes !

ou bien, emportant un livre, il relisait la mort de la grand’mère chez Proust ou une lettre de Kafka à Millena

ou bien il écoutait une partition de Bach dans une interprétation qu’il aimait ou découvrait, parfois avec ses soignants.

Ce livre est émouvant et précieux dans toutes les aides qui se recherchent et s’expriment pour entraîner Philippe Lançon dans une seconde vie.


Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

3 avril 2014 - Des récits de vie, à la recherche de l’authenticité…

Daniel nous propose de prendre connaissance avec une expérience lancée il y a peu par un (...)