Le bénévolat à l’ASPEC

samedi 8 juillet 2017

Nous recrutons des bénévoles qui participent à l’accompagnement de la personne malade et de sa famille, en lien avec l’équipe soignante, dans le respect de chacun et la discrétion.

Nous leur assurons une formation initiale et continue, ainsi qu’un soutien tout au long de l’accompagnement.

La formation initiale et le soutien sont assurés par deux psychologues, l’un dans le cadre de l’institution et l’autre pour le groupe de bénévoles de domicile.

Les bénévoles interviennent à la demande du malade, de la famille, d’un service d’hospitalisation, de médecins, d’infirmiers, d’un service de soins infirmiers à domicile, d’une association d’aide à domicile près :

  • de personnes souffrant de maladie grave ou en fin de vie
  • de leur famille et/ou de leurs proches.

L’accompagnement bénévole des personnes en fin de vie est une composante importante de la politique de développement des soins palliatifs en France. Le bénévolat incarne en effet l’inscription de cet accompagnement dans la «  vie de la cité  », et en fait un engagement citoyen, bien au-delà du monde de la santé.

JPEG - 75.1 ko
Article de Liberté - Bonhomme Libre du 18/04/2013

Cadre de l’intervention bénévole

Le cadre de l’intervention des bénévoles d’accompagnement en soins palliatifs est défini par l’article L1110-11, créé par Loi n°2002-303 du 4 mars 2002 - art. 9 JORF 5 mars 2002 :

Des bénévoles, formés à l’accompagnement de la fin de vie et appartenant à des associations qui les sélectionnent, peuvent, avec l’accord de la personne malade ou de ses proches et sans interférer avec la pratique des soins médicaux et paramédicaux, apporter leur concours à l’équipe de soins en participant à l’ultime accompagnement du malade et en confortant l’environnement psychologique et social de la personne malade et de son entourage.
Les associations qui organisent l’intervention des bénévoles se dotent d’une charte qui définit les principes qu’ils doivent respecter dans leur action. Ces principes comportent notamment le respect des opinions philosophiques et religieuses de la personne accompagnée, le respect de sa dignité et de son intimité, la discrétion, la confidentialité, l’absence d’interférence dans les soins.
Les associations qui organisent l’intervention des bénévoles dans des établissements de santé publics ou privés et des établissements sociaux et médico-sociaux doivent conclure, avec les établissements concernés, une convention conforme à une convention type définie par décret en Conseil d’État. À défaut d’une telle convention ou lorsqu’il est constaté des manquements au respect des dispositions de la convention, le directeur de l’établissement, ou à défaut le préfet de région, en accord avec le directeur régional de l’action sanitaire et sociale, interdit l’accès de l’établissement aux membres de cette association.
Seules les associations ayant conclu la convention mentionnée à l’alinéa précédent peuvent organiser l’intervention des bénévoles au domicile des personnes malades.

La CIRCULAIRE N°DHOS/O2/2008/99 du 25 mars 2008 ( annexe 5 dédiée aux associations de bénévoles d’accompagnement) relative à l’ organisation des soins palliatifs précise les missions et obligations du bénévolat d’accompagnement en matière de soins palliatifs.

Possibilité de télécharger le document (ci-dessous).

PDF - 72.3 ko
charte de l’ASP fondatrice

PDF - 55.5 ko
Convention Centre Baclesse-ASPEC14


PDF - 52.7 ko
Organisation des soins palliatifs - Circulaire 25 mars 2008 - Annexe 5

Commentaires  (fermé)

Navigation

Articles de la rubrique

  • Le bénévolat à l’ASPEC
  • Olga

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois